Ma meilleure amie s'est fait embrigader

Dounia Bouzar

La martinière, 2016

21 chapitres, 235 pages

 

L'histoire de Camille, embrigadée pas les djihadistes, et de Sarah, sa meilleure amie, qui tente de l'aider. Camille était ma meilleure amie. On faisait tout ensemble. Depuis de deux ans, on était collées-serrées : les sorties, les confidences, les révisions... Camille, c'était ma pote, min double. Trop d'heures à rigoler ensemble. Sans elle, impossible d'avancer.

Aujourd'hui, la porte s'ouvre et une silhouette tout en noir en sort. On ne voit ni son visage ni ses yeux. Je ne comprends pas tout de suite. Puis, je réalise : la femme en noir, c'est Camille.

Je n'ai pas réagi assez vite. Camile s'est fait embarquer la semaine suivante. Le temps que je commence à me renseigner et à comprendre, c'était déjà fini.

Camille et Sarah sont des ados normales et sont meilleures amies. Mais du jour au lendemain, Camille change : elle ne parle plus à personne, se referme sur elle-même et commence d'avoir d'étranges comportements notamment vis-à-vis de la musique, elle qui tenait tant aux sorties du vendredi soir. Sarah ne comprend pas ce changement radical... Comment Camille a-t-elle pu changer si vite ?

 

J'ai littéralement adoré ce roman.

C'est ma mère qui me l'a offert après en avoir entendu parler à la radio.

Vous le savez (ou peut-être pas) mais je suis très curieuse et j'ai beaucoup aimé comprendre le cheminement psychologique des jeunes endoctrinés. On assiste à toutes les étapes de la radicalisation.

Dans ce livre, l'auteur nous présente un point de vue interne ET externe : le point de vue de la personne endoctrinée ET celui d'une personne proche.

Et puis, il faut être réaliste, c'est un sujet d'actualité : Charlie Hebdo, Le Bataclan, Nice. Ce livre est vraiment un message d'espoir contre le terrorisme : la vie est plus forte que la mort.

De part leur âge ou leurs activités, je m'identifie facilement aux personnages renforçant encore une fois le réalisme du récit. Le thème m'a touchée, peut-être parce que j'y suis particulièrement sensible mais, en tous cas, on observe que l'auteur connaît le sujet (ça se ressent).

Même si les personnages ont une vision différente de l'islam et donc du Coran, l'auteur nous prouve toujours que ce que disent les terroristes est faux et est dû à une mauvaise interprétation du livre sacré.

C'est vraiment difficile à expliquer mais je pense que ce livre, je vais m'en souvenir longtemps et que, en quelque sorte, il va "forger" une partie de mon opinion au sujet du terrorisme et de tous les sujets annexes.

Vraiment, si vous avez l'occasion de le lire n'hésitez surtout pas, courrez !

 

Note : 10 / 10

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Eloïse (jeudi, 19 janvier 2017 17:20)

    je l'ai fini hier et il est vraiment trop bien!!!!!

  • #2

    Maëlle's Books (dimanche, 22 janvier 2017 13:31)

    Je suis vraiment contente que tu l'ais apprécié parce que je trouve que c'est une véritable pépite !