Did I Mention I love you

Did I mention I love you avis fille

Estelle Maskame

Pocket Jeunesse, 2016

30 chapitres, 411 pages

 

Eden, 16 ans, va passer l'été dans la famille recomposée de son père, à Santa Monica, en Californie. Ce dernier a refait sa vie... Ce qui veut dire trois nouveaux demi-frères pour Eden. Le plus âgé, Tyler, est un vrai bad-boy : séducteur, égocentrique, violent...

Fascinée, elle ne peut s'empêcher de succomber au charme de la seule personne qui lui est défendue : son demi-frère.

Eden vit à Portland, seule avec sa mère depuis que son père les a abandonnées il y a 3ans. Depuis, aucun contact, aucun coup de téléphone : rien. Mais lorsqu'il l'invite à passer l'été chez lui en Californie, Eden hésite. Finalement elle accepte et rencontre sa nouvelle famille : Ella, sa belle-mère et ses trois demi-frères, Jamie, Chase et Tyler. Le plus grand, a 17 ans et malgré son mauvais caractère, Eden ne peut s'en empêcher, elle tombe sous la charme.

 

Je ne vais pas vous mentir, c'est un vrai coup de cœur, difficile de développer...

Avant que je n'entre dans les détails, la couverture me donnait assez envie, elle me semblait assez adaptée à la période de l'été (palmier, amour...)

C'est une amie qui m'avait conseillé ce roman et il faut être honnête, j'avais peur qu'il soit un peu superficiel. Mais les apparences sont trompeuses. J'ai trouvé l'intrigue bien conçue et les personnages assez bien travaillés. Ils ont tous une "façade" qui cache quelque chose : un passé, une peur...

J'ai beaucoup apprécié Tyler qui possède vraiment deux facettes : une "façade" (dur, égocentrique...) et sous sa carapace, un coté sensible, blessé par un passé douloureux. Il m'a beaucoup touché, un peu plus qu' Eden. Mais revenons à l'intrigue : Eden tombe amoureuse de son demi-frère Tyler qui, disons-le, n'est pas facile à vivre. Ils n'ont aucun lien de sang puisque Jamie, Chase et Tyler sont issus d'un précédent mariage d'Ella. Mais cela reste tout de même à la limite du raisonnable question éthique. Non ? Et sans parler d'éthique (car c'est une opinion personnelle), sachez que Tyler a déjà une petite amie : Tiffany (qui

elle non plus n'est pas très facile à vivre^^)

La plume de l'auteur est simple et efficace. Elle nous transmet très bien les sentiments des personnages et je n'ai eu aucun mal à visualiser les événements.

La fin est tout simplement horrible. J'ai failli pleurer tellement c'était triste ***Attention Spoiler(surlignez) ça m'a un peu fait penser à Roméo et Juliette : un amour impossible à cause des autres ***Fin Spoiler

Bon, je pense que vous l'aurez compris j'ai adoré ce roman. Did I Mention I Love you est une trilogie, j'attends donc avec hâte la suite de l'histoire.

 

Note : 10 / 10

Écrire commentaire

Commentaires : 10
  • #1

    twogirlsandbooks (samedi, 09 juillet 2016 21:04)

    Je dois avouer que comme toi, j'avais peur que ça soit une histoire superficielle. Mais si ce livre n'en est pas une, pourquoi pas :)

  • #2

    Maëlle's Books (dimanche, 10 juillet 2016 19:16)

    Après on ne peut pas dire que ce soit du haut niveau non plus !

  • #3

    kerry.legres@gmail.com (lundi, 11 juillet 2016 13:15)

    Il a l'air pas mal, j'aime bien ce genre d'histoires de temps en temps :)

  • #4

    Maëlle's Books (lundi, 11 juillet 2016 13:18)

    Je suis d'accord avec toi, de temps en temps c'est agréable !

  • #5

    L'évasion Littéraire (samedi, 16 juillet 2016 11:32)

    Cette petite saga me fait envie en ce moment mais je pense que c'est en parti à cause du bruit qu'il fait, je pense attendre encore un peu ^^

  • #6

    Maëlle's Books (samedi, 16 juillet 2016 18:52)

    Peu être mais en tout cas je trouve qu'elle en vaut la peine !

  • #7

    colorandbook (dimanche, 17 juillet 2016 07:59)

    Coucou cette petite saga me fais dd l'oeil une jolie petite chronique

  • #8

    Maëlle's Books (dimanche, 17 juillet 2016 15:40)

    Merci beaucoup !

  • #9

    Sophie Hérisson (lundi, 18 juillet 2016 23:44)

    Je le croise partout en ce moment, je pense que je vais succomber !

  • #10

    Maëlle's Books (mardi, 19 juillet 2016 11:20)

    Hiii ! Oui, cela s'appelle la pression de la blogosphère ^^