Beautiful Idols Saison 1

Alyson Noël

Mosaïc, 2016

57 chapitres, 318 pages

 

A L.A., tout le monde veut devenir quelqu’un…
Layla Harrison rêve d’envoyer promener son blog et de devenir reporter pour décrocher de vrais scoops.

Aster rêve d’être libre, d’échapper aux conventions de sa famille et de devenir actrice.
Tommy rêve de s’offrir une guitare à douze cordes et de prendre sa revanche sur son père en devenant une rock star.
Madison Brooks, elle, a pris son destin en main depuis longtemps. Elle est la star montante la plus glam de Hollywood. Pour ça, il lui a suffi de chausser des Louboutin et surtout d’enfouir son passé.


Mais Layla, Aster et Tommy entrent dans la compétition. Sur l’invitation d’un VIP des nuits californiennes, ils vont concourir pour devenir la nouvelle star du Clubbing.


Aventure ou cauchemar ? Alors que leurs rêves commencent à peine à scintiller, Madison Brooks disparaît. Et tous les trois sont soupçonnés…

Ira Redman, un célèbre homme d'affaires organise un concours afin de promouvoir ses clubs déjà très prisés. Les candidats sont alors sélectionnés rigoureusement dans le but de faire la promotion des établissements. Chaque semaine un, plusieurs ou aucun candidat sera éliminé. Plus de célébrités se rendront dans les clubs, plus les responsables gagneront des points. La course aux célébrités est dorénavant lancée !

 

J'ai lu ce roman dans des conditions particulières puisque c'est la plateforme Net Galley qui m'a permis de le lire. Ils m'ont donc envoyé la version numérique (e-book) du roman paru le 11 mai 2016. N'ayant pas l'habitude de lire sur un support numérique, ma lecture a donc été quelque peu laborieuse.

De plus, je ne m'étais pas attardée sur le résumé, ce qui n'a pas facilité ma compréhension de l'intrigue, notamment au niveau des personnages. J'étais complètement perdue et confondait particulièrement les deux filles : Aster et Layla.

En parlant de personnages, la narration est répartie entre les candidats et les célébrités. On se concentre sur trois des candidats : Aster, Tommy et Layla, tous trois sortis de Los Angeles. Aster est issue d'une famille iranienne très aisée. Tommy, lui vient d'un petit coin perdu, dans l'Oklahoma. Et Layla, tient un blog people. Elle vit avec son père, peintre et toutes les précarités que cela engendre. Ils ont tous décidés de participer au concours d'Ira pour des raisons différentes mais n'ont qu''une ambition : gagner. Je n'ai pas du tout apprécié le personnage d'Aster. Je l'ai trouvé insolente, irresponsable et exécrable ! Elle n'assume pas : elle fait des choses et après elle vient pleurer ! Au contraire j'ai beaucoup apprécié Tommy, c'est mon préféré des trois. Il a un regard différent des autres candidats car il n'est pas né dans cette ville luxueuse : L.A. Quant à Layla, disons qu'elle est supportable.

Dans ce roman, j'ai plus apprécié la deuxième moitié, je l'ai trouvée moins "superficielle". Après c'est un peu le genre qui veut ça, car c'est à la base un roman chick-lit (je vous prépare un article sur les différents genres et abréviations compliquées). Cela faisait pas mal de temps que je n'en avais pas lu, et pour être honnête, ça ne me manquait pas plus que ça. Après, la seconde partie est plus axée sur le genre policier (enquête, suspens, disparition...). C'est un mélange assez original !

Dans l'ensemble, un bon roman, lu différemment de part son format et une seconde partie préférée à la première. Une suite qui s'annonce prometteuse...

 

Note : 7,5 / 10


"- Les gens d'ici ont besoin de se sentir aimés. ils dépensent un fric et une énergie dingues pour prendre des cours de gym et soigner leur apparence. Ils sont obsédés par l'image qu'ils renvoient aux autres. Ils ne vivent que pour les compliments, les manifestations d'admiration, la reconnaissance sociale. ils veulent se trouver sous le feu des projecteurs et en tête de liste des invités VIP. "

Écrire commentaire

Commentaires : 6
  • #1

    twogirlsandbooks (samedi, 09 juillet 2016 21:07)

    Ce livre me tente bien. Mais je pense le lire si seulement si je le trouve d'occasion ou à la médiathèque.

  • #2

    Maëlle's Books (dimanche, 10 juillet 2016 19:17)

    Tu as raison ce n'est pas un indispensable mais si tu as l'occasion

  • #3

    violet (mardi, 12 juillet 2016 18:37)

    Ce livre me fait de l’œil depuis un moment merci pour ton avis :)

  • #4

    Maëlle's Books (mardi, 12 juillet 2016 18:40)

    De rien, mais je t'avoue que ce n'est pas un must-have

  • #5

    colorandbook (dimanche, 17 juillet 2016 08:03)

    Il est dans ma pal je lai aussi reçu avec net galley hâte de le lire. J'espère aime aussi

  • #6

    Maëlle's Books (dimanche, 17 juillet 2016 15:40)

    Oui moi aussi !