Un secret

Chronique Un secret de Phillipe Grimbert

Phillipe Grimbert

Le livre de poche, 2004

5 chapitres, 184 pages

 

Souvent les enfants s’inventent une famille, une autre origine, d’autres parents.
Le narrateur de ce livre, lui, s’est inventé un frère. Un frère aîné, plus beau, plus fort, qu’il évoque devant les copains de vacances, les étrangers, ceux qui ne vérifieront pas… Et puis un jour, il découvre la vérité, impressionnante, terrifiante presque. Et c’est alors toute une histoire familiale, lourde, complexe, qu’il lui incombe de reconstituer. Une histoire tragique qui le ramène aux temps de l’Holocauste, et des millions de disparus sur qui s’est abattue une chape de silence.
Psychanalyste, Philippe Grimbert est venu au roman avec La Petite Robe de Paul. Avec ce nouveau livre, couronné en 2004 par le prix Goncourt des lycéens et en 2005 par le Grand Prix littéraire des lectrices de Elle, il démontre avec autant de rigueur que d’émotion combien les puissances du roman peuvent aller loin dans l’exploration des secrets à l’œuvre dans nos vies.

Le narrateur n'a pas vraiment confiance en lui. Complexé par son physique vulnérable, il nous raconte son enfance, ses origines, l'absence de lueur, que ce soit d'amour ou de fierté dans les yeux de son père. Mais cette absence en cache une autre bien plus importante, bien plus impressionnante. Un secret familial dont personne ne veut se souvenir, dont personne ne veut parler.

 

Ce roman est formé de 5 parties : les doutes du narrateur, la version officielle de la rencontre de ses parents, le passage à l'âge adulte du narrateur, la vérité ou le secret et enfin l'épilogue. J'ai aimé ce livre à partir du moment où le secret a été dévoilé. On a envie d'en savoir plus, de comprendre.

J'ai été surprise de ne pas connaître le prénom du personnage principal (la narrateur). Surprise mais pas dérangée, je n'ai pas ressenti le besoin de le connaître. Surtout que cela contraste, puisque l'auteur nous décrit très précisément son entourage.

J'ai lu ce roman dans le cadre de mon cours de français et j'ai aimé qu'il y ai un parallèle avec mon programme d'histoire de cette année. Cela m'a vraiment aidée à comprendre certains évènements. La rencontre de ses parents juifs, c'est important de le préciser, s'est déroulée pendant la Seconde Guerre Mondiale, sous l'Occupation allemande. On voit l'évolution de la dérive du génocide des juifs, toutes les étapes.

On lit dans la vie du narrateur comme dans un grand livre ouvert. Il nous fait part de ses doutes, de ses appréhensions, des petites joies qui entourent son quotidien. Le fil de l'histoire a pour moi la forme d'un losange. Alors vous allez me dire : Ouhlala Maëlle tu n'es pas très bien là. Mais c'est mon ressenti. Au début, on est très centré sur le personnage principal, ensuite on s'éloigne en parlant de son entourage puis on se recentre sur le narrateur.

Et ben bizarrement, j'ai préféré les moments où l'on était loin du personnage, où on en apprenait d'avantage sur sa famille. Le style d'écriture de l'auteur est assez déstabilisant mais je n'arrive pas à définir pourquoi.

En conclusion, j'ai vraiment beaucoup aimé que ce soit le contexte de cette famille ou la narration originale.

 

Note : 9 / 10


Le lien du site : http://unsecret-grimbert.fr/

Écrire commentaire

Commentaires : 3
  • #1

    Aurélie twogirlsandbooks (mercredi, 06 avril 2016 10:10)

    Je ne sais pas si je lirais ce livre un jour mais je suis contente que tu aies aimé ta lecture :)

  • #2

    Maëlle's Books (vendredi, 08 avril 2016)

    Je ne crois pas que ce livre soit très connu mais je trouve que c'est dommage

  • #3

    Evan Hafer (dimanche, 22 janvier 2017 22:29)


    Thank you for some other informative website. The place else may I am getting that type of info written in such a perfect means? I've a challenge that I'm just now working on, and I have been at the look out for such information.