Dysfonctionnelle

Axl Cendres

Sarbacane, 2015

46 chapitres, 305 pages

 

Fidèle, alias Fifi, alias Bouboule, grandit dans une famille DYSFONCTIONNELLE. Papa enchaine les aller-retours en prison, maman à l'asile.

Malgré le quotidien difficile,, Fidèle vit des moments de joie, entourée de ses six frères et sœurs aux prénoms panachés : Alyson, JR, Dalida, Jésus... Cette tribu un peu foldingue demeure au "Bout du Monde", le bar à tocard que tient le père dans Belleville.

A l'adolescence, la découverte de son intelligence précoce mène Fidèle à "l'autre" bout du monde : un lycée des beaux quartiers où les élèves regardent de haut son perfecto, ses manières de chat de gouttière.

Mais c'est aussi là que l'attend l'amour, le vrai, celui qui transforme... CELUI QUI SAUVE.

Fidèle ne vit pas tout à fait dans une famille "classique" mais ça ne l'empêche pas de vivre des moments de bonheur comme tous les autres enfants. Entourée de ses six frères et sœurs, de sa grand-mère, de son oncle et de ses parents lorsqu'ils sont présents. Elle vit un enfance plus ou moins paisible dans le bar de la famille : "Le Bout du Monde". Quand on découvre qu'elle est dotée d'une mémoire photographique très développée, on l'envoie dans un lycée très réputé. Les Augustin, les Eléonore et les Apolline sont très différents de ce qu'elle avait connu jusqu'à maintenant. Mais parmis eux se trouve l'amour de sa vie, celui qu'elle n'oubliera jamais.

 

Comme dirait une prof, ensemble satisfaisant.

La première chose qui m'a frappée c'est que cette famille atypique est très soudée. Ils s'entraident dans n'importe quelle situation. Lorsque leur mère est internée, lorsque leur père est en prison... JR, Dalida, Grégorio, Fidèle, Maryline, Jésus et Alyson (rien que ça !) forment une belle et grande fratrie. J'ai beaucoup aimé découvrir un petit bout de chaque personnage mais j'aurais aimé en apprendre un peu plus sur eux, notamment sur ses frères et sœurs. J'ai eu beaucoup de mal à m'attacher à Fidèle. Elle ne m'a pas particulièrement touchée même si elle a un quotidien difficile. Cependant, j' ai été agréablement surprise par Sarah, la jeune fille des beaux quartiers. Elle essaye de comprendre la façon de vivre de Fidèle, de s'intégrer : elle ne juge pas.

J'ai trouvé qu'il y avait des passages sur lesquels on passait beaucoup de temps, et qui (pour moi) n'avaient pas grand intérêt, Attention Spoiler (surlignez) ** Je pense notamment à la partie où elle s'amuse avec Vincent **Fin Spoiler et d'autres, où j'avais envie d'en apprendre plus, et l'auteur ne développait pas plus que ça. Ma lecture a été longue, j'y ai passé beaucoup de temps, moi qui pensais que cela serait une lecture rapide. Pour tout vous dire, ma tante, prof de français, me l'avait conseillé. La couverture et le résumé me donnaient envie. Comme quoi l'extérieur ne fait pas tout !

Contrairement à tous les avis positifs, je n'ai pas vraiment apprécié cette lecture qui s'annonçait prometteuse.

 

Note : 5 / 10

Fidèle est très attachée à sa famille, c'est la chose la plus importante pour elle. Elle est dotée d'une mémoire photographique très développée ce qui l'amène dans un lycée très réputé.

Sid, le père de fidèle, est souvent en prison. Il était au mauvais endroit au mauvais moment. Il tient un bar avec son frère : Le Bout du monde

Natouschka, est la mère de cette grande fratrie. Polonaise et survivante des camps de concentration, elle a très peur de la guerre.

Dalida est la première fille de Sid et Natouschka. Elle, ne supporte pas les manières de sa famille. Elle les trouve déplacées et préfèrerait habiter dans un palais.

JR, alias Sid-Ahmed Junior, est beau comme un dieu. Il fait tomber toutes les filles sans exception, enfin si une Sarah.


Maryline est la troisième fille de la famille. Blonde aux yeux bruns, elle est très belle et déteste toute forme d'injustice. C'est une féministe dans l'âme.

Alyson, deuxième fille de la famille. C'est la plus belle intérieurement et extérieurement mais son problème, c'est qu'elle aime les mauvais garçons...

Gregorio est le troisième et dernier frère de Fidèle. Il est le portrait de sa mère polonaise, blond aux yeux bleus. Il est très proche de Fidèle.

Jésus est le second frère de Fifi. Sa mère étant au paroxysme de son amour pour le Christ, la question du prénom ne se posait pas. Jésus se prend réellement pour un sauveur.

Sarah. Elle ne fait pas partie de la famille par le sang mais par l'amour. Rencontrée dans son lycée, c'est Fidèle qui l'a ramenée à la maison : c'est son amie.


Écrire commentaire

Commentaires : 4
  • #1

    Aurélie twogirlsandbooks (lundi, 25 janvier 2016 23:03)

    Cette histoire me tente beaucoup. Dommage que ton avis soit mitigé...

  • #2

    Maëlle's Books (mardi, 26 janvier 2016 17:46)

    Teste quand même, il y a aussi beaucoup d'avis positifs .

  • #3

    RDVLittéraire (mardi, 16 février 2016 11:44)

    Tout les goûts sont dans la nature ;) ! Moi j'ai aimé le côté atypique et décalé de ce petit roman !

  • #4

    Maëlle's Books (mardi, 16 février 2016 11:47)

    C'est vrai !!