3000 façons de dire je t'aime

Chronique 3000 façons de dire je t'aime Marie-Aude  Murail

Marie-Aude Murail

Ecole des loisirs, 2013

20 chapitres, 322 pages

 

Chloé, Bastien et Neville ont eu en 5° une professeure de français qui aimait seulement les livres qui finissent mal. Un soir, elle les a emmenés pour la première fois au théâtre voir une représentation de Dom Juan, de Molière. Cette soirée a changé leur vie. C'est décidé, ils seront comédiens.

Six ans plus tard, leur désir ,de monter dur scène est intact, et ils se retrouvent au conservatoire d'art dramatique de leur ville. Le professeur le plus réputé, M. Jeanson, les prend tous les trois dans son cours. Chloé va devoir concilier les cours de théâtre avec le rythme intensif de la classe préparatoire qu'elle vient d’intégrer. Bastien, prêt à tout pour faire rire, pense qu'il suffit de regarder une vidéo de Louis de Funès pour apprendre une tirade d’Harpagon. Le beau et ténébreux Neville a peur de se donner les moyens de son ambition, d'être un autre pour savoir enfin qui il est.

Comment le théâtre va-t-il lier pour toujours la jolie jeune première, le valet de comédie et le héros romantique que Jeanson a su voir en eux ?

Un trio de choc, Chloé, Neville et Bastien. Ils sont tous passionnés de théâtre depuis la cinquième, depuis le jour où ils ont vu Don Juan de Molière. Par hasard ou pas, ils se retrouvent à passer l'audition pour le conservatoire d'art dramatique de leur ville. Deux options possibles (ou plutôt trois) . Soit ils sont pris en premier cycle avec trois des quatre membres du jury, soit en deuxième cycle avec Jeanson, LE professeur, soit ils ne sont pas pris du tout.

 

Merveilleux roman écrit d'une main de maître. Neville, Chloé et Bastien sont passionnés par le théâtre dès le cinquième. Mais au fil du temps, leurs chemins se sont perdus de vue et ils se séparent. Six ans plus tard, ils se retrouvent par hasard ou non, aux auditions pour le Conservatoire de leur ville et c'est là que tout commence.

Neville n'a pas une vie facile. Il vit seul avec sa mère qui enchaîne les ménages pour remplir le frigo. Lui, vole avec une facilité déconcertante. Besoin d'une chemise, direction les Galerie Lafayette, un petit geste à l’intérieur du manteau et voilà c'est fait. Ah oui ! Un petit détail, Neville est très beau (c'est non-négligeable) mais n'a pas beaucoup de moyens. Il a beaucoup d'estime pour Jeanson, c'est un peu comme le père qu'il n'a jamais eu. Chloé est assez aisée et fille d'enseignant. Chez les Lacouture, on travaille beaucoup. Chloé vient d'entrer en prépa ce qui lui demande beaucoup d'efforts. De plus, ses parents ne voient pas d'un bon œil ce conservatoire. Bastien, c'est le comique de la bande. Son but dans la vie? Faire rire. Ses parents travaillent dans une petite épicerie et rentrent harassés sans jamais prêter attention à leur fils. Ils regardent la télévision... Il veut attirer l'attention et rendre hilare. Lorsqu'il rentre au conservatoire et qu'il se rend compte qu'il n'est pas possible de jouer sans apprendre un texte, il tombe de haut. 

J'ai adoré ! Même si ce n'est pas le genre de roman que je lis (d'habitude avec beaucoup plus d'action). La plume est addictive et je me suis beaucoup attachée à tous les personnages. Les garçons tournent un peu autour de Chloé, on ne sait pas s'ils sont amoureux ou s'ils s' amusent juste. Au début de chaque chapitre, il y a une citation de théâtre qui résume en quelques mots le chapitre, sans trop en laisser paraître. Que dire... C'est magnifique, si vous avez l'occasion de le lire, n'hésitez pas, foncez !

 

Note : 10/10


"Comme disait Jeanson:

-Au théâtre comme en amour, "tu peut m'ouvrir cent fois les bras, c'est toujours la première fois"."

 

"L'alexandrin c'est quatorze pieds, les douze du vers et les deux sur lesquels tu te tiens."

Écrire commentaire

Commentaires : 4
  • #1

    Fofie (samedi, 16 janvier 2016 17:17)

    Ce roman a l'air vraiment bien ! Moi qui adore le théâtre, je ne le connaissais pas... Merci pour la decouverte !

  • #2

    Maëlle's Books (dimanche, 17 janvier 2016 11:44)

    De rien

  • #3

    Aurélie twogirlsandbooks (mardi, 19 janvier 2016 23:24)

    Ce roman à l'air pas mal. A voir si j'ai l'occasion de le lire :)

  • #4

    Maëlle's Books (mercredi, 20 janvier 2016 12:59)

    Si l'occasion se présente, n' hésite pas